Les musiques de l’atelier Fiction de variété de Pascal-Alex Vincent

Les musiques de l'atelier Fiction de variété de Pascal-Alex Vincent

Chaque année, le Festival Objectif Censier est composé de différents ateliers de réalisation proposés aux licences 3 de la Sorbonne Nouvelle. Dans le cadre de l’atelier Fiction de variété, Pascal-Alex Vincent propose quatre à six morceaux à ses étudiants, à partir desquels ils devront créer un court métrage, musical ou non, avec la contrainte de ne pas faire un clip, mais une fiction qui s’appuiera sur la musique choisie.
 
Cette année, Pascal-Alex Vincent change de répertoire et troque les chansons populaires françaises des précédentes éditions pour des musiques instrumentales ! Les étudiants ont le choix entre :
 
Air – La femme d’argent
Tiré du premier album du mythique duo de musique électronique français Air, La femme d’argent a de quoi inspirer. Entre groove électropop et sonorités rétro, le morceau nous fait planer dans ce qui pourrait être l’improvisation d’un groupe de jazz dans un club spatial. Le nom de l’album, Moon Safari (1998), nous évoque d’ailleurs bien ce road-trip lunaire.
 
Ennio Morricone – II Clan dei Siciliani
Composé en 1969 par le compositeur et chef d’orchestre italien Ennio Morricone pour le film Le Clan des Siciliens, Il Clan dei Siciliani transporte vers un tout autre univers. Si le rythme constant de la guitare et de la batterie évoque une balade nostalgique, celle-ci est vite ébranlée par l’orchestre qui installe une dimension tragique. Le tout, ponctué d’une guimbarde qui suscite alors des images westerniennes, ou encore, chamaniques. Faites votre choix et laissez-vous hypnotiser. 
 
La Femme – Paris 2012
Issu du premier EP sorti en 2011 du groupe rock electro La Femme, Paris 2012 est une explosion à retardement. Le son saturé des synthés et les chuchotements vont vous emmener dans un dédale électronique et envoûtant. Et si vous pensez avoir tout entendu, attendez le moment de pause, retenez votre souffle et telle une turbine préparez-vous à… à… éclater, foncer et danser ! 
 
Todd Terje – Inspector Norse
Le succès planétaire de la chanson Inspector Norse du DJ Todd Terje, fît danser le monde en 2012 ! Les boucles entêtantes de ce morceau entre disco et house nous font monter et descendre la montagne russe d’un univers virtuel et spatial. Alors prenez place et partez en voyage, que ce soit dans une boîte de nuit, une salle d’arcade, ou dans l’espace, les sensations seront garanties.  
 
Charles Ives – The Unanswered Question
Charles Ives accompagne son oeuvre d’un petit texte : “Dans The Unanswered Question, le motif des cordes symbolise les druides, la trompette (jouée en coulisse) pose l’éternelle question de l’existence tandis que les flûtes essaient de trouver une réponse satisfaisante” 
Composé en 1908, The Unanswered Question a été employé à plusieurs reprises au cinéma. Ceux qui se souviennent de La ligne rouge de Terrence Malick (1996) se souviennent sûrement avec émotion de la séquence du massacre. Sans transition, la musique fait suite au morceau de Hans Zimmer et commence à la phrase émise par la voix off “ notre ruine profite-t-elle à la Terre ?”.  Ici la musique sonne comme un sifflement mortuaire, venant emballer avec un lyrisme désenchanté ce moment qui suit le massacre où, de la violence, on passe à un calme ravageur. On pense aussi au très beau film The Valley of Love de Guillaume Nicloux (2015), sorte de ballade erratique dans la Vallée de la mort, où un couple séparé répond à une étrange invitation que leur fils décédé avait adressé dans une lettre pour qu’ils se retrouvent. Dans ce film à l’atmosphère bien étrange, la musique établit un lien entre les questions sans réponse et la fragilité venue des tréfonds de l’existence. Une musique qui nous absorbe et nous émeut. Ajoutons que cette œuvre atteint une ampleur cosmique,  quand elle accompagne le mouvement de notre regard vers un ciel d’une nuit étoilée. Essayez un soir de regarder au-dessus de vous avec la musique en fond, le calme de cette scène prendra une autre allure – probablement vertigineuse. 
 
Vous pouvez retrouver la playlist des morceaux sur notre Spotify, et rendez-vous au Printemps 2021 pour découvrir les courts-métrages composés avec ces musiques. 
 
 
Rédigé Par Marion Durand
(avec la participation de Théo Michel)