La rédac’

Édito d'avril 2021

Voilà, c’est fini

Voilà, c’est fini. Le treizième festival Objectif Censier s’est clôturé le 2 avril lors d’une cérémonie en ligne. Cependant, pour beaucoup, cette fin est le début de l’aventure. Pour tous les films de cette édition, souhaitons que ce premier rendez-vous avec le public ait été la promesse d’une relation durable. Pour les films primés, c’est l’amorce d’un chemin que l’on souhaite semé de sélections dans d’autres festivals et propice aux rencontres professionnelles !
La clôture d’Objectif Censier signifie également la fin de notre année associative avec une promotion d’étudiants de Licence 3 qui nous ont accompagnés jusqu’au bout de l’aventure. Que cet édito leur soit dédié : à Maïa, Lisa M., Helen, Jeongwoo, Elina, Lauriane, Lisa G., Anita, Lucie, Atika, Pierre, Mattéo, Valentin, Alexandre, Julien, Louna.
Mais une fois encore, cet au revoir correspond à des horizons nouveaux et marque le point de départ d’une aventure professionnelle qu’on leur souhaite riche.
Cet édito d’avril sera le dernier de l’année : il sera l’occasion de revenir sur le palmarès du festival et de découvrir des contenus inédits pour clôturer comme il se doit une année riche en émotions.

Remerciements de l'équipe de K.O., Prix du scénario 2021
Remerciements de l'équipe de Vermeil, Prix du public 2021
Remerciements de l'équipe d'Aquarium, Prix du jury 2021
Remerciements de l'équipe de Deux grammes et c'est tout, Prix de l'affiche 2021
Et les salles de cinéma ? Rencontre avec Cédric Aubry, exploitant, une vidéo de Lucie Sciortino-Monaco
De Free Solo à la Sagesse de la pieuvre, un article de Mattéo Feragus
Multiplex #20, Pirates des caraïbes, un podcast de Pierre Rogier & Mattéo Feragus
Multiplex #19, Starship Troopers un podcast de Pierre Rogier & Mattéo Feragus
Revivre le festival 2021 !

Édito de mars 2021

Hic sunt dracones

Depuis quelques jours, nous sommes tous spectateurs des images vidéo rapportées de la planète Mars. Et si, pour Objectif Censier, la terra incognita serait plutôt le mois de mars, son robot explorateur s’appelle aussi Persévérance.
Car ce mois-ci débute en ligne notre Festival annuel. Pour la première fois, au vue des conditions terriennes, nous ne pouvons nous retrouver pour célébrer la création étudiante. Nous explorons donc de nouveaux territoires numériques, et comme indiqué sur les anciennes cartes, ceux-ci étaient pour nous jusqu’à maintenant peuplés de dragons et d’autres créatures que l’inconnu nous laissait imaginer.

De la persévérance, il nous en a donc fallu pour arriver jusqu’ici et organiser un festival alors que tout est fermé, que le phare du projecteur de cinéma ne nous indique plus le chemin et que la seule solution est d’envoyer les images de nos courts métrages par satellite pour qu’elles trouvent leur public.
De la persévérance, il en a surtout fallu aux étudiants réalisateurs pour tourner leurs films malgré la distance, malgré le masque, malgré les barrières.

Ce mois-ci, notre site vous propose une ligne éditoriale allégée, tournée vers les salles de cinéma qui nous font cruellement défaut pour nous retrouver. Allégée car elle laissera place  à notre Festival. Vous pourrez alors découvrir les informations sur le jury, les courts métrages de la compétition, et le Festival. À partir du 26 mars, vous pourrez regarder les films lors de deux programmes disponibles sur inscription, voter pour votre affiche préférée et élire le lauréat du prix du public avant d’assister à la cérémonie de remise des prix en ligne du 02 avril à 18h.

Multiplex #18, Zack Snyder's Justice League, un podcast de Pierre Rogier & Mattéo Feragus
Multiplex #17, Aliens, un podcast de Pierre Rogier & Mattéo Feragus
Rencontre avec Martine Demaret, marraine du festival, un article d'Alexandre Carretero
Multiplex #16 2/2, Django, un podcast de Pierre Rogier & Mattéo Feragus
Le making of selon Sylvain Pioutaz, une vidéo d'Atika Oukache
Mario Bava: le magicien des couleurs, rencontre avec Gérald Duchaussoy & Romain Vandestichele, une vidéo de Alexandre Carretero
Multiplex #16 1/2, Django, un podcast de Pierre Rogier & Mattéo Feragus
Compte rendu de la table ronde : diffuser son court métrage, un article de Mattéo Feragus
Rencontre avec Thomas Brajon, dont le court métrage a été vendu à Ciné +
Multiplex #15, Hyper Tension, un podcast de Pierre Rogier & Mattéo Feragus
Vertige #3, une playlist de Marion Durand
Le cinéma au cinéma, un vidéo par Anita Pinon
Ouverture de notre boutique en ligne !
Rencontre avec le groupe Vertige, un article de Camille Périssé

Édito de février 2021

Le monde d’après… Plus on l’approche, plus il s’éloigne. Et en même temps, comme dit l’autre, “le futur c’est maintenant”. Quand est-ce que la fracture s’opère entre passé et futur ? Qu’est-ce qui détermine qu’on passe dans l’après ? Si vous aussi vous perdez la tête devant les notions de post-apocalyptique, de postmoderne, de posthumanisme ou encore de postcoïtal, vous êtes au bon endroit. Enfin en partie, car il ne sera ici question que de postproduction.

Alors que la plupart de nos étudiants réalisateurs entament cette phase délicate de “l’après tournage”, Objectif Censier oriente sa ligne éditoriale de février pour les accompagner dans cette jungle spatio-temporelle qu’est le paradoxal préfixe “post” associé à production. Au coupe-coupe, on s’aventurera pas à pas. On défrichera les lianes du dérushage, on marchera dans les pas de professionnels pour découvrir les contrées du montage, de l’étalonnage, on écoutera les sons d’activités méconnues comme le doublage et le bruitage.

On fera aussi des pauses bivouac autour d’articles plus réconfortants comme un dossier sur Jim Carrey, notre toute première chronique livre et une nouvelle sélection de scènes vertigineuses.

Accrochez vos ceintures banane, c’est parti ! 

Le montage par Jaime Magnard, une vidéo de Pierre Rogier & Valentin Waltner
La post-production : quand jusqu’à la dernière étape, rien n’est jamais joué, un article de Mattéo Feragus
L'affiche du Festival Objectif Censier 2021, un article de Théo Michel
Jim Carrey, l'Amérique démasquée d'Adrien Dénouette, une chronique livre de Camille Périssé
In Search of Darkness, Shadowz, une critique d'Alexandre Carretero
L'éternel antihéros, Dossier Jim Carrey 3/4, un article de Camille Périssé
Jérémy, portrait d'un jeune monteur et étalonneur, un article de Lisa Guetrot
The Neon Demon : portrait haut en couleur du monde de la mode, une critique de Lucie Sciortino-Monaco
La société du spectacle dans ses retranchements, Dossier Jim Carrey 2/4, un article de Camille Périssé
Vertige des effets spéciaux !, un montage d'Anita Pinon
L'art du Storyboard par Stanislas Mohamed, une vidéo d'Atika Oukache
Multiplex #14, Snowpiercer, le transperceneige, un podcast de Pierre Rogier & Mattéo Feragus
Bilan du jury étudiant de Paris Courts Devant, un article de Mattéo Feragus
Crash, plaisirs et fracas du sexe du futur ?, une critique d'Alexandre Carretero
On a tous quelque chose en nous de Jim Carrey, Dossier 1/4, un article de Camille Périssé
Multiplex#13, Fury, un podcast de Pierre Rogier & Mattéo Feragus
Multiplex#12, The Nice Guys, un podcast de Pierre Rogier & Mattéo Feragus
Spider-Man : Into the Spider-Verse ou l’importance des icônes ​, une critique de Pierre Rogier
Un panorama de scènes-vertige, un article et une vidéo de Cécile Krys
Vertige #2, une playlist de Molly Proctor