La rédac’

Édito de janvier 2021

Silence… moteur… Ça tourne !

Ces mots tout le monde les connaît. Ils résonnent comme une frontière entre la réalité et le monde du cinéma, comme une phrase performative qui transforme la vie réelle en illusion.
Silence… Car lors d’un tournage on demande au monde de se taire, de s’endormir pour mieux accéder aux rêves, aux cauchemars, aux fantasmes.
Moteur… Car un tournage est le lieu où l’on se collette à la machine. On affronte la fabrication du son et de l’image, on fait face à la matérialité du cinéma.
Ça tourne ! Car quand faut y aller, faut y aller. Plus le temps de réécrire, de planter le décor, de travailler la lumière : à cet instant, c’est une histoire de magie, de circonstances qu’on s’est attelé à réunir. Une alchimie entre la machine, la lumière et l’homme qu’on espère, qu’on attend depuis longtemps.

À cette période, beaucoup des étudiants des ateliers de réalisation d’Objectif Censier passent derrière la caméra et souvent pour la première fois, ils vont prononcer cette formule magique bien connue. L’occasion pour nous de les accompagner à travers une ligne éditoriale dédiée ce mois-ci au tournage. Des documents professionnels, des interviews, des critiques de films les aiguilleront dans une démarche artistique qu’ils préparent depuis plusieurs mois maintenant : la fabrication matérielle de leurs films.

Hayao Miyazaki ou le 7ème Art comme outil de sensibilisation de masse, un dossier de Mattéo Feragus
Les bons conseils du professeur de cinéma Benoît Daudibon, un entretien de Atika Oukache
Multiplex #9, Goldeneye, un podcast de Pierre Rogier & Mattéo Feragus
Où trouver du matériel filmique pour son tournage, un article de Pierre Rogier
Les documents essentiels à avoir sur un plateau, un article de Louna Lafaurie
Lost in Translation, une critique de Mattéo Feragus
Toute l'équipe d'Objectif Censier vous souhaite une bonne année, un détournement de Pierre Rogier & Mattéo Feragus
Tournage, une compilation de scènes de films de Anita Pinon